Photo Nikon

Nikon présente son vaisseau amiral

Annoncé en septembre dernier le Nikon D6 sera disponible au printemps au prix de 7 299 €...le même tarif que son grand rival Canon EOS 1D-X-Mark III. Il s’agit d’offrir les derniers perfectionnements de la gamme reflex aux pros du sport, sans pour autant révolutionner le genre. On en restera à 20 Mpxl, l’antique « norme agence » A3 à 300 dpi...Mais Nikon a peaufiné tous les détails du flag ship.

Équipé du dernier processeur EXPEED 6, ce boîtier professionnel est ainsi capable de gérer le bruit de manière très efficace sur une plage allant de 100 à 102 400 ISO, extensible de 50 à 3 280 000 ISO. Ici encore, le D6 ne fait pas mieux que le D5 sur les chiffres bruts, mais Nikon indique avoir amélioré le traitement de l’image pour fournir des JPEG très propres en sortie de boîtier. Lors de la présentation du boîtier à la presse, Alain Mounic, photographe pour le journal l’Équipe, indique avoir réalisé ses photos sportives à 8000 ISO avec un résultat très convaincant. nikon expeed De nouveaux paramètres de sharpening intégrés au Picture Control permettent, dans certains cas où la diffraction est présente, de redonner du pep’s à ses images JPEG créées dans le boîtier. Nikon indique également avoir travaillé sur les algorithmes du boîtier avec notamment une meilleure mesure automatique de la balance des blancs pour davantage d’uniformité et des tons chair naturels, notamment lors des rafales.


Caractéristiques techniques :
  • Capteur CMOS Full Frame de 20,8 Mpx
  • Processeur Expeed 6
  • Monture Nikon F
  • Viseur optique : 100 % du champ, dégagement oculaire de 17 mm, grossissement 0,72x et OLED translucide
  • Écran LCD tactile fixe de 3,2 pouces avec 2,359 millions de points
  • Autofocus : 105 points AF en triple croix (dont 15 sensibles jusqu’à f/8)
  • Plage de fonctionnement AF : de -4.5 à 20 IL
  • Sensibilité du capteur : 100 – 102 400 ISO (extensible de 50 à 3 280 000 ISO)
  • Rafale jusqu’à 14 i/s (avec suivi AF/AE) avec obturateur mécanique et jusqu’à 10,5 i/s avec obturateur mécanique / mémoire tampon de 200 images maximum
  • Vitesse d’obturation de 900 s à 1/8000 s
  • Vidéo : 4K jusqu’à 30 fps, Full HD jusqu’à 60 fps
  • Stockage : double-emplacement compatible CF Express
  • Connectivité :
    • Sans fil : WiFi 802.11 a/b/g/n (2,4 Ghz), Bluetooth compatible SnapBridge
    • Filaire : USB-C, HDMI Type C, prise casque 3,5 mm, prise micro 3,5 mm, griffe porte-accessoire, prise télécommande
    • Port Ethernet Gigabit
  • Batterie : EN-EL18c
  • Autonomie photo : 3580 clichés (viseur optique)
  • Autonomie vidéo : 120 min environ
  • Rechargement via port USB-C : non
  • Dimensions : 160 x 163 x 92 mm
  • Poids : 1270 g (sans batterie et carte mémoire), 1450 g (avec batterie et carte mémoire)    
En resumé :
  • Autofocus plus véloce, détection de l’oeil et reconnaissance de scène avancée
  • Ergonomie : le jeu des 0 différence entre le Nikon D5 et le Nikon D6
  • Rafale à 14 i/s et obturateur à 1/8000s
  • Construction robuste et tropicalisée, autonomie record
  • Vidéo : la 4K à seulement 30 fps
  • Double logement carte XQD et CFexpress, Wifi, Bluetooth et GPS intégrés et sécurité Kensington
  • Capteur plein format 20,8 Mpx et Expeed 6 pour une sensibilité jusqu’à 3 280 000 ISO


Première impression :

Découvrez la toute première expérience du photographe Little Shao, ambassadeur de Nikon en France, avec le tout nouveau reflex D6.